Carnet de bord : Vivat la danse
Vivat la danse 21ème édition du 25 janvier au 3 février 2018

Eliott Pradot

Les sentiments aveuglants

4 février 2018 par Eliott Pradot

Des sombres profondeurs de soi, insoupçonnés,
Il surgissent, comme des démons aveuglants :
C’est Désir Haine Angoisse Amour et Vanité.
La danseuse est hantée par tous ces sentiments,
Tous ces affects dont les humains sont infectés...
Son corps tétanise. Au bout des doigts tremblants
L’émotion fait ses plis aux ongles incarnés
Qui me terrorisent : j’y vois ses yeux brûlants.

La fête sabotée

4 février 2018 par Eliott Pradot
La fête bat son vide et du pied l’écho de la scène vaste. Répondant à l’appel gargarisé du premier, le plus grandiloquent, les autres danseurs se faufilent des flancs de la salle à la scène. Épars et parcourant la terre battue en solitaires silencieux, ils s’observent de long en large : savoir qui veut tenir la piste de danse envers et contre tout, comme plus tard, en fin de soirée, les pieds encore vibrants disent le refus de certains à voir ainsi le festival se clore et qu’alors le hall du Vivat se (...) Lire la suite

Des poussières propres

29 janvier 2018 par Eliott Pradot
Des bébés dans leur bodys roses pâles qui regardent leur grand manitou. Lui, du vieux sage il a la barbe et la pellicule éclatante – il ne faudrait pas qu’il paraisse terne – du passé gris qui fuient : du balai ! Seul le grand manitou brille en solo, en silence. Puis il part, majestueux, et dans sa traîne les costumes roses ratissent l’espace. Ils semblent l’avoir sur le dos. Ils sont ces enfants sages qui brossent dans le bon sens du poil leur professeur, redoutant qu’il ne les mettent au coin, au (...) Lire la suite

Sur Labourer

28 janvier 2018 par Eliott Pradot
Guttural. Le corps un creux, on y entre par la gorge. La fraîcheur remonte et teinte : les tempes rouges. Un râle rond. Et tellurique. Elle cherche dans sa voix un ton qui sortirait des entrailles de la terre, étouffé, sec. Elle chante terre en bouche, ou avec un petit gâteau sablé. Ses pas tonnent. Elle connecte ses poings : ils sont rouges du sang de la terre qui gronde, une onde passe. Son dos reçoit les sillons de ses poings qui raclent et binent. Elle cultive des pas binaires qui bourrent. La (...) Lire la suite

Et vous, avec quoi vous mangez vos crêpes ?

27 janvier 2018 par Elena Carbonelli , Eliott Pradot
Les crêpes !!!

En sortant de Multiverse.

Il suffit d’y croire...

27 janvier 2018 par Eliott Pradot , Madeline Wood , Marie Pons